À Actualités

L’Accueil Bonneau bonifié

L’Accueil Bonneau, qui inaugurait son Carrefour multiservices jeudi, est presque complètement rénové, agrandi et il offrira de nouveaux services de santé.

Un espace «passerelle» d’environ 460 mètres carrés a été construit entre les deux bâtiments qui reçoivent chaque jour de 600 à 700 personnes sans-abri ou à risque de le devenir.

Une partie des rénovations n’est pas terminée, soit celle du nouvel espace santé permanent, qui offrira à partir de l’automne prochain des services de podiatrie, de chiropractie et d’infirmerie. L’Accueil collaborera pour cela avec plusieurs organismes, dont l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Association des chiropraticiens du Québec et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Est-de-l’Île-de-Montréal.

«Les itinérants ont des engelures, des champignons, des ongles incarnés, des maux de dos parce qu’ils transportent des paquets lourds, mais ils ne se font pas traiter parce que ces services ne sont pas couverts par la Régie de l’assurance-maladie du Québec», a souligné Aubin Boudreau, directeur général de l’Accueil Bonneau.

La refonte de l’Accueil Bonneau coûtera à terme plus de 2M$ provenant d’une campagne de financement effectuée auprès de la communauté d’affaires de Montréal. Les travaux sont en cours depuis novembre.

Auparavant, les seuls services de santé offerts étaient ceux de podiatrie, une fois par mois. «On faisait ça sur des chaises de plage», a noté M. Boudreau. L’Accueil aura désormais des installations dignes de ce nom, incluant une salle de radiologie.

Le centre de jour, qui rouvrira dès maintenant après une semaine de fermeture, a également subi une cure de rajeunissement. «Le coin douche est plus intime, le studio de musique a été agrandi et insonorisé, et l’atelier d’art a été renouvelé pour être plus stimulant», a décrit le directeur général.

Avec ces changements, les dirigeants de l’organisme comptent augmenter la capacité d’accueil de 200 à 250 personnes par jour. Une seule entrée, sur la rue Bonneau, existera désormais pour accéder à tous ces services. Celle sur la rue Saint-Paul, qui occasionnait des problèmes de cohabitation avec le voisinage, est fermée.

Leave a Reply